Retrouvez tous les communiqués et dossiers de presse de la Fondation pour la Nature et l'Homme

CONTACT PRESSE


FILTRER PAR :

12.07.2017

CETA : un passage en force inacceptable


Après des mois de flou, l’application dite ‘provisoire’ du CETA vient d’être annoncée pour le 21 septembre. Une telle précipitation est incompréhensible et dangereuse, d’autant plus que cette annonce intervient quelques jours après la nomination par le Premier Ministre d’une Commission chargée de mesurer l’impact du CETA sur la santé et l’environnement. Foodwatch, la Fondation pour la Nature et pour l’Homme (FNH) et l’Institut Veblen exigent la suspension de cette décision.


06.07.2017

Annonce de la conclusion du JEFTA : en matière commerciale, l'Union européenne s'enferme dans une fuite en avant dangereuse


A la veille du sommet du G20, l'Union européenne et le Japon ont annoncé aujourd'hui la conclusion politique d'un accord de commerce et d'investissement.


06.07.2017

Commission CETA : les conditions essentielles pour une évaluation utile et impartiale ne sont pas réunies


Les travaux de la commission chargée d'évaluer les risques sanitaires et environnementaux liés au CETA débutent jeudi 6 juillet. Mais la liste des 9 experts appelés à siéger dans la commission suscite de fortes interrogations. Pour la FNH et l’Institut Veblen si Emmanuel Macron ne veut pas que le gouvernement soit soupçonné d'avoir cherché à blanchir cet accord à peu de frais, il ne tient qu'à lui d'ouvrir cette commission à des profils différents et d’annoncer un report de l’entrée en vigueur provisoire. L'institut Veblen et la FNH avait fait part publiquement des quatre critères essentiels à prendre en compte pour une évaluation utile et sérieuse : un calendrier crédible, l'indépendance des experts, un pluralisme d'approches et le refus de la nomination d'arbitres.


06.07.2017

Plan climat : la FNH salue l’ambition du Ministre mais regrette quelques absences


Le lancement par le Ministre de la transition écologique et solidaire du plan climat marque le passage à l’action tant attendu du gouvernement. La FNH accueille cette feuille de route positivement et note une réelle volonté d’avancer sur plusieurs sujets clés de la transition écologique, avec notamment l’affirmation que la Chambre du futur devra assurer la cohérence législative entre les enjeux de court et de long terme, les Etats généraux de l’alimentation, l’augmentation de la contribution carbone ou encore l’accès à la mobilité propre pour tous. La FNH sera mobilisée pour faire en sorte qu’ils aboutissent à des réformes concrètes et ambitieuses. En revanche, la FNH regrette que quelques sujets majeurs soient absents ou insuffisamment couverts par la feuille de route du gouvernement et tout particulièrement, la taxe sur les transactions financières (TTF) et la réforme de la politique commerciale européenne. Sur la question du nucléaire, la FNH attend les mesures concrètes de sortie, à l’occasion de la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie.