Retrouvez tous les communiqués et dossiers de presse de la Fondation pour la Nature et l'Homme

CONTACT PRESSE


FILTRER PAR :

13.12.2017

One Planet Summit : Réaction de la Fondation pour la Nature et l’Homme 


Il était positif et nécessaire que la France remobilise les gouvernements sur le climat, car comme l’a justement rappelé le Président de la République. « On est en train de perdre la bataille climatique ». Toutefois la FNH regrette qu’il n’y ait pas eu de nouvelles annonces du gouvernement français face à l’accélération du danger climatique. La France parle mais n’agit pas encore à la hauteur des enjeux.


13.12.2017

Rapport sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : L ’Etat doit désormais avoir le courage d’abandonner un projet surdimensionné et inutile


Pour la FNH l’analyse des enjeux, précise et équilibrée, fournie par les experts dans le rapport tant attendu des médiateurs sur l’aéroport de NDDL, confirme que la construction d’un nouvel aéroport doit être abandonnée. Elle se révèlerait couteuse et inutile. La priorité est à la réhabilitation de l’aéroport Nantes Atlantique avec, dans le même temps, une vision d’avenir prenant en compte la nécessité de réduire le trafic aérien. L’issue au conflit latent de NDDL se trouve dans une vision intégrée des déplacements permettant de combiner les différents modes, du train à la voiture en passant par l'aérien. La FNH appelle donc le gouvernement à faire un choix courageux qui permette de penser la mobilité d’aujourd’hui et de demain en cohérence avec les enjeux climatiques et environnementaux. 


08.12.2017

« ONE PLANET SUMMIT » : 3 chantiers climat auxquels la France doit s'attaquer


Le 12 décembre prochain, trois semaines après la COP23 et deux ans jour pour jour après l’adoption de l’accord de Paris sur le climat, près d’une cinquantaine de chefs d’États et de gouvernements se retrouveront autour de la table, conviés par le président de la République au “One Planet Summit”.

Face à l’urgence climatique, les pays ne pourront pas se limiter à un affi- chage politique. En 2017, de violents ouragans ont dévasté les petites îles des Caraïbes ; les changements climatiques ont exacerbé la faim dans le monde ; 23,5 millions de personnes ont dû quitter leur lieu de vie à cause des conditions climatiques extrêmes ; et l’érosion de la biodiversité se poursuit. L’année 2016 a aussi vu la concentration de CO2 dans l’atmos- phère s’envoler. 2017, dans la lignée des années précédentes, devrait de nouveau battre ce triste record.

L’appel lancé par plus de 15 000 scientifiques en novembre témoigne de l’urgence d’agir et rappelle que les pays ne peuvent plus se contenter de recycler des annonces déjà insuffisantes : au vu des signaux alarmants, il est grand temps qu’ils accélèrent la cadence et aillent au-delà des pro- messes faites à la COP21.

Les États ne peuvent pas se dédouaner de leur responsabilité en relé- guant l’essentiel des efforts à fournir au secteur privé, aux collectivités ou à la société civile. Si la lutte contre les changements climatiques doit être collective, l’action étatique reste indispensable pour se donner une chance de maintenir le réchauffement global bien en dessous de la barre des 2°C et tendre vers 1,5°C.


06.12.2017

Le véhicule électrique dans la transition écologique en France


Un peu plus de 130 000 véhicules électriques aujourd’hui et quelques millions en 2030 d’après les objectifs nationaux... Sans que l’on ait une vision précise de leur contribution à la transition énergétique et écologique, le gouvernement a placé « ces nouveaux véhicules » au cœur de la stratégie de décarbonation de la France. Pour y voir clair, la Fondation pour la Nature et l’Homme et European Climate Foundation ont réuni autour d’elles des acteurs institutionnels et privés, représentatifs du secteur de l’automobile et plus spéci quement de l’électromobilité, fabricants de batteries, acteurs du secteur de l’énergie, ainsi que cinq ONG. Fortes de ces diverses contributions, la FNH et ECF ont conduit une étude approfondie sur les impacts du véhicule électrique, non seulement tout au long du cycle de vie du véhicule, mais également en l’élargissant à la batterie et à sa fonction de stockage qui pourrait lui permettre de rendre des services au système électrique. Trois scénarios 2030 sont pro- posés, (Ambition, Accélération, Renoncement) traduisant 3 chemins contrastés de développement des véhicules électriques.