Retrouvez tous les communiqués et dossiers de presse de la Fondation pour la Nature et l'Homme

CONTACT PRESSE


FILTRER PAR :

20.03.2019

Sous le coup d’un recours juridique pour inaction climatique, la France piétinera-t-elle son engagement international sur le climat en soutenant le TAFTA 2 ?


Après le dépôt de l’Affaire du siècle - recours juridique contre l’Etat français, après les marches et les grèves des jeunes qui se multiplient partout dans le monde, les Chefs de gouvernement se réunissent le 21 mars à Bruxelles pour examiner deux nouveaux mandats de négociations avec les Etats-Unis. La Fondation Nicolas Hulot et l’Institut Veblen appellent Emmanuel Macron à respecter son engagement sur le climat à l’international, c’est à dire de “ne plus négocier d’accord de commerce avec un pays qui a décidé de quitter l’Accord de Paris”. Valider la relance de négociations d’un TAFTA 2.0 avec Donald Trump est inacceptable. Et pourtant, lundi 18 mars, le Secrétaire d’Etat français au commerce, Jean-Baptiste Lemoyne a explicité la position du Gouvernement français : ce dernier soutient l’idée d’un accord mais voudrait attendre que les élections européennes soient passées pour éviter d’alimenter la mobilisation de l’extrême droite et des gilets jaunes sur ce sujet…


19.03.2019

Loi mobilité au Sénat jusqu’au 2 avril 3 principes doivent guider les Sénateurs pour rehausser un texte trop faible : prévisibilité, progressivité et irréversibilité


En se mobilisant massivement samedi 16 mars, 350 000 citoyens, parmi lesquels des gilets jaunes, ont exprimé une attente claire : que l’Etat agisse concrètement et fermement en faveur du climat et de la justice sociale… et quoi de plus emblématique que le grand chantier de nos modes de transports, qui dominé par le routier et les carburants fossiles, émet 30 % des émissions de GES de la France ? Le débat sur la Loi d’orientation des mobilités, qui s’ouvre au Sénat ce mardi 19 mars, est donc une étape clé. Mais en l’état, le compte n’y est pas. La loi Mobilité (LOM) se présente comme une « boîte à outils » sans cap alors même qu’il s’agit bien de faire preuve de prévisibilité pour accompagner de manière progressive le déploiement des véhicules à faibles émissions, la modernisation du ferroviaire, le renforcement des transports en commun et du réseau cyclable…


15.03.2019

Pendant que les citoyens marchent, les lobbys des pesticides avancent et le gouvernement recule…


Atrazine, chlorate de sodium… Ces pesticides très dangereux interdits en Europe pourront continuer à être produits en France et vendus à l’étranger

 Au lendemain du dépôt du recours de l’Affaire du siècle, et alors que les mobilisations citoyennes se tiennent partout en France et dans le monde pour alerter sur l’urgence d’agir en faveur du climat et la biodiversité, le gouvernement français et sa majorité opèrent un recul inacceptable en matière de pesticides. En effet, ce vendredi 15 mars, l’Assemblée nationale revient sur une avancée majeure de la loi agriculture et alimentation (EGalim), obtenue par la Fondation Nicolas Hulot : l’interdiction de la production, de la circulation et du stockage de pesticides interdits en Europe. 


13.03.2019

L'affaire du siècle : Lancement de la procédure juridique devant le tribunal administratif de Paris


Fortes du soutien record de plus de 2 millions de personnes, et résolument déterminées à mettre l’Etat face à ses responsabilités, Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France, réunies autour de « L’Affaire du siècle » ouvrent un nouveau volet de leur action. Jeudi 14 mars, elles adressent au Tribunal administratif de Paris une requête sommaire (1) contre l’Etat pour inaction climatique. L’affaire, débutée le 17 décembre 2018 avec une demande préalable au Premier ministre et à 11 membres du gouvernement, est désormais entre les mains de la justice.