Retrouvez tous les communiqués et dossiers de presse de la Fondation pour la Nature et l'Homme

CONTACT PRESSE


FILTRER PAR :

26.11.2018

Projet de Loi d’orientation des Mobilités : Une opportunité à saisir pour sortir du piège du tout-voiture, qui nécessite d’être renforcée sur les objectifs et les moyens


Le projet de Loi d’orientation des Mobilités présenté par le Ministre de la transition écologique et la Ministre en charge des transports a le mérite de traduire le travail des acteurs mobilisés depuis un an pour accompagner les nouvelles mobilités. Mais à ce qui se présente comme une “boîte à outils intelligente”, il manque un cap écologique et social clair pour sortir enfin de l’impasse du tout-voiture et des carburants fossiles. La FNH appelle donc les députés et les sénateurs à se saisir de la LOM pour la compléter et y faire figurer l’objectif de fin de vente des voitures essence et diesel. La LOM constitue une opportunité unique pour que le secteur des transports, premier émetteur de gaz à effet de serre en France (30%), prenne enfin le virage de la transition écologique et sociale.


23.11.2018

Climat et Biodiversité : tout se joue sous la présidence d'Emmanuel Macron



09.11.2018

Prix des carburants : des mesures d’urgence à confirmer


Après les déclarations de François de Rugy ce matin sur France Info, la Fondation pour la Nature et l’Homme appelle le gouvernement à confirmer le paquet de mesures envisagées, puis à les amplifier via la loi d’orientation des mobilités et la PPE... Se faisant, le gouvernement renoncerait à profiter de la hausse des recettes de TVA liée à l’évolution du prix du baril de pétrole. Cette décision serait en soit un signal fort dans un climat de défiance fiscale. Cela ouvrirait la voie à l’indispensable débat, au-delà du seul PLF 2019, de l’utilisation des recettes de la fiscalité sur les pollutions.


02.11.2018

Pas de Bonus Cantine et Bio et Locale dans le projet de loi de finances 2019


Le gouvernement abandonne les acteurs de la restauration collective en rase campagne face aux objectifs de la loi 

Dans le cadre des discussions parlementaires au sujet du PLF 2019, de nombreux députés de tous bords se sont mobilisés pour la mise en place d’un Bonus Cantine Bio et Locale, proposition de la FNH, afin que la restauration collective ait les moyens d’atteindre les objectifs fixés dans la loi agriculture et alimentation - 50% de produits sous signes de qualité dont 20% de produits bio. Malgré le débat, les amendements déposés en ce sens ont tous été rejetés en séance publique. La FNH regrette que les députés n’aient pas saisi cette opportunité majeure et déplore surtout que le gouvernement, qui a systématiquement voté contre cet accompagnement financier, n’ait pas compris la nécessité d’accompagner le secteur et les collectivités dans la transition.