Penser la transition

Affaire du Siècle : une cartographie des impacts du dérèglement climatique pour ouvrir les yeux de l'Etat

Publié le 17 décembre 2019
Il y a un an, Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France lançaient l’Affaire du Siècle, un recours en justice contre l’État français pour inaction face à l’urgence climatique. En quelques semaines, cette initiative inédite recevait le soutien record de plus de 2 millions de personnes. Un an plus tard, aucune décision à la hauteur du défi climatique n’a été prise malgré les faits, la menace qui grandit et les rapports scientifiques qui s’empilent… Conclusion : au rythme de réduction des émissions de gaz à effet de serre constaté depuis 2015, la France atteindrait les objectifs qu’elle s’est fixés avec un retard de plus d’un tiers de siècle… Alors face à cet aveuglement, les quatre organisations lancent un grand appel à témoignages et une cartographie inédite des impacts des changements climatiques pour ouvrir les yeux des décideurs.

Un an après, c’est le retard du siècle !

Interpellé fin 2018 sur ses graves manquements pour résoudre la crise climatique, l’État plaidait non coupable en février 2019 par la voix de François de Rugy, alors ministre de la transition écologique et solidaire. Dans son courrier de réponse adressé aux quatre organisations, le ministère estimait en faire déjà beaucoup sur la question. 

Depuis, l’urgence climatique a été décrétée, la neutralité carbone a été inscrite dans la loi énergie-climat à l’horizon 2050, mais dans les faits aucune mesure concrète n’est venue concrétiser ces effets d’annonce. En réalité, au rythme de réduction des émissions constaté depuis 2015, la France atteindrait ses objectifs avec un retard de plus d’un tiers de siècle1 :

  • la réduction de -55 % d’émissions de GES  en 2030 serait atteinte en France en 2059, soit avec 29 ans de retard.
  • la neutralité carbone prévue en 2050 serait obtenue en 2093, soit avec 43 ans de retard.

Pendant qu’on tergiverse les signes du dérèglement climatique se multiplient : canicules (record absolu de 46°C atteint dans l’Hérault en juin 2019), récoltes endommagées ou perdues, mortalité exceptionnelle de certaines forêts, nappes phréatiques asséchées, érosion des côtes due à l’élévation du niveau des océans, fonte des glaciers, mais aussi inondations, tempêtes et leurs conséquences sur les populations (décès, habitats détruits, anxiété face à l’avenir…).

 

#TémoinDuClimat : la première cartographie de la menace qui grandit

62 % de la population française est exposée de manière forte ou très forte à des risques climatiques selon l’ONERC (Observatoire national sur les effets du changement climatique).

Tout le monde le ressent mais rien n’a été objectivé jusqu’à aujourd’hui alors, l’Affaire du Siècle lance ce 18 décembre un grand appel à témoignages avec l’ambition d’ouvrir les yeux à l’État par rapport à l’urgence climatique. Comment ? A travers une cartographie inédite des impacts du dérèglement climatique en France.

Le lancement de cet appel à témoins s’insère dans la saison 2 de On est Prêt, qui, du 9 au 19 décembre propose un défi quotidien avec un objectif : agir pour le vivant.

 

Comment témoigner ?

Rendez-vous les réseaux sociaux pour :

  • Témoigner avec #TémoinduClimat : partagez votre ressenti par rapport au changement climatique, ce que vous voyez, comment cela vous impacte. Sous quelle forme ? Sentez-vous libres ! Une photo, une vidéo, ou juste quelques mots.

Rendez-vous sur le site de l’Affaire du Siècle pour :

  • Témoigner sur la cartographie des impacts climatiques : quelques lignes suffisent pour rendre visibles les impacts constatés ou ressentis sur cette cartographie inédite des impacts climatiques en France et si vous avez une photo qui illustre cet impact, c’est encore mieux !
  • Témoigner pour soutenir le recours juridique : si vous avez identifié dans votre vécu personnel des préjudices particuliers (matériel, économique, moral, psychologique, etc.), vous pouvez nous en faire part. Lorsque vous témoignez sur la cartographie, vous pouvez autoriser l’Affaire du Siècle à vous recontacter pour construire un dossier qui viendra compléter le recours juridique.

 

[1] Retard calculé de façon indicative en projetant le rythme de réduction linéaire constaté depuis 2015 sur les années à venir (à partir des données du projet de deuxième Stratégie Nationale Bas Carbone par le ministère de la Transition écologique et solidaire). Détails dans le dossier de presse, partie “La France face au retard du siècle”. 


Dans les mêmes thématiques

ClimatCitoyennetéEnergieSociétéEconomie