Penser la transition

Audrey Pulvar succède à Nicolas Hulot à la tête de la FNH

Publié le 29 juin 2017
Le 17 mai dernier, nommé Ministre d’Etat de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot démissionnait de sa fonction de président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, qu’il a créée en 1990. Réuni mercredi 28 juin, le conseil d’administration de la Fondation a élu la journaliste Audrey Pulvar au poste de présidente et validé le changement de nom de la Fondation. Ainsi, à la tête de la Fondation pour la Nature et l’Homme officient désormais : Audrey Pulvar, présidente et Cécile Ostria, directrice générale.

Plus connue pour ses engagements contre le racisme, pour les droits des femmes et pour les enjeux de solidarité, Audrey Pulvar s’était depuis quelques mois rapprochée de la FNH, avec la volonté de mettre son énergie et sa notoriété au service d’une vision transversale de l’écologie. « La Fondation a un positionnement assez spécifique dans le paysage des ONG françaises : elle fait depuis longtemps le lien entre défis écologiques, économiques et sociaux. Elle n’oppose pas Nature et Homme mais a au contraire pour ambition de les réconcilier. La crise écologique que nous vivons nous impose non seulement de mieux protéger et sauvegarder notre patrimoine mondial commun, la Terre, mais elle met à nu toutes les injustices générées par un système, des modes de vie, une conception du rapport de l’humain au vivant, aujourd’hui inacceptables. Les plus défavorisés sont, partout, les premières victimes de l’Anthropocène, massive dégradation du climat et accélération effrénée de l’érosion de la biodiversité, pas seulement dans les pays pauvres ou émergents, mais aussi dans nos pays dits riches et développés. Comme Nicolas Hulot, je suis persuadée que les défis écologiques et climatiques déterminent tous les enjeux de solidarité et réciproquement. Je mesure l’honneur qui m’est fait aujourd’hui par la Fondation. Je mesure l’ampleur de la responsabilité qui m’est confiée. Je la prends avec fierté et l’assumerai avec abnégation ».

« Comme Nicolas Hulot, je suis persuadée que les défis écologiques et climatiques déterminent tous les enjeux de solidarité, et reciproquement. Je mesure l’ampleur de la responsabilité qui m’est confiée. Je la prends avec fierté et l’assumerai avec abnégation ». Audrey Pulvar.

 

L’équipe de la FNH et les experts de son Conseil scientifique se réjouissent également d’accueillir leur nouvelle présidente. Une nomination qui s’inscrit dans l’ADN de la Fondation qui, depuis sa création, se donne pour mission de vulgariser auprès du plus grand nombre des enjeux complexes, ainsi que de proposer des solutions pour réussir la transition écologique.  Pour Cécile Ostria, directrice générale de la FNH depuis 2002 : « L’arrivée d’Audrey Pulvar est une excellente nouvelle. Audrey est une personne très engagée et je suis certaine que son expérience et ses compétences nous permettront de continuer à porter notre vision et nos enjeux auprès d’un très large public, dépassant le cadre des convaincus. Notre Conseil scientifique de haut niveau, présidé par Dominique Bourg, sera à ses côtés pour contribuer avec toute la rigueur scientifique à construire des propositions pour la transition de notre société ; la présidence d’Audrey est tout à fait complémentaire de cette expertise transversale. » Pour Dominique Bourg, : « Audrey Pulvar a la personnalité pour participer à faire connaître et faire discuter nos propositions. »

La Fondation poursuit ainsi en toute indépendance ses missions de prospective et de plaidoyer, de mobilisation des publics et de soutien à des initiatives concrètes en faveur de la transition écologique (cf dossier de presse).