Penser la transition

Economies d’énergie au quotidien : trucs et astuces pour dépenser moins

Publié le 29 mai 2018
La facture d’énergie des ménages était de 238 euros par mois en 2015, plus de la moitié allant aux dépenses énergétiques à domicile, et l’autre partie dans les transports. Le chauffage en constitue une partie importante : en 2017, les Français ont dépensé 140 euros en moyenne pour se chauffer. En plus de cela, les consommations d’électricité pour les appareils, le numérique et l’éclairage représentent une part croissante de la facture d'électricité. Pour réduire ces dépenses, ce le choix de nos appareils et nos comportements à la maison font la différence : jusqu’à 30% d’économies sur la facture !

économies

Le 5 juin, la FNH lance l’opération “Gestes éclairés”, pour faire connaître toutes les astuces qui permettent de faire de grandes économies sur la facture d’énergie et promouvoir les énergies renouvelables dans les territoires.

 « On n’a pas les moyens d’acheter bon marché »

Le système de chauffage + eau chaude :

C’est le poste principal des dépenses énergétiques, jusqu’à 60% de la facture d’énergie à la maison. C’est le moment de vérifier son installation de chauffage. Commencez par vous équiper d’un thermostat afin de ne pas surchauffer chez vous et de pouvoir régler aisément la température. Pour chaque degré de moins, c’est 7% d’économies sur la facture. Si votre chauffage est électrique, sachez que c’est le système le plus onéreux. Peut-être est-il temps de mieux s’équiper et de profiter des programmes d’aide à la rénovation ou d’équipements basse consommation.

En savoir plus sur le chauffage solaire thermique >>>

En savoir plus sur la rénovation énergétique des habitations >>>

L’achat d’électroménager :

L’objectif : investir sur de la qualité plutôt que changer d’équipement médiocre tous les cinq ans, et faire des économies d’énergie pendant toute la durée d’utilisation. Pour un lave-linge, cela peut représenter entre 330 et 430 euros d’économies sur 11 ans d’utilisation, par rapport à un lave-linge énergivore. 

Alors on traque l’étiquette énergie A+++ à l’achat. Le A+ est aujourd’hui considéré énergivore sur de nombreux appareils, notamment les réfrigérateurs et les machines à laver. 

En savoir plus sur les étiquettes énergie >>>

L’éclairage :

On passe aux ampoules LED, un peu plus chères à l’achat mais 8 à 10 fois plus économes en énergie et très durables, jusqu’à 40 000 heures d’éclairage. on adapte l’intensité lumineuse en fonction de l’usage : couloir ou cuisine n’ont pas le même besoin d’éclairage.

Trucs en plus
On dépoussière ampoules et abat-jour, pour lesquels on préfère des couleurs claires, et on choisit l’emplacement des lumières pour éclairer, bureau, plan de travail…
Ampoules leds

 « Il n’y a pas de petites économies »

Les astuces chauffage :

On ajuste la température selon les lieux de vie et leur fréquentation. Viser 19°C chez vous en hiver, voire un peu moins dans votre chambre pendant que vous êtes sous la couette. 

On laisse taper le soleil sur les vitres en journée mais on ferme les volets et on tire les rideaux la nuit. 

En cas d’absence prolongée, on baisse encore d’un cran. Si l’absence dure plusieurs jours, le hors-gel suffit, et il faut penser à éteindre sa chaudière ou son chauffe-eau en partant.

Les astuces pour l’eau chaude : 

On règle la température du ballon ou de la chaudière entre 50°C et 60°C, et là encore, on les coupe en cas d’absence. 

On peut installer sur les robinets des mousseurs hydroéconomes et/ou des réducteurs de jet, qui permettent d’économiser jusqu’à 30% du débit.

Dans les maisons individuelles, on tient compte de la déperdition de chaleur le long des canalisations. Si les points d’eau sont distants de la source de production, on calorifuge les tuyaux, en attendant une rénovation énergétique globale de sa maison.

Les astuces dans la cuisine :

On entretient ses appareils

Réfrigérateur et congélateur : un dégivrage régulier s’impose (pour chaque demi centimètre de glace, c’est 30% d’énergie consommée en plus) et on vérifie, l’étanchéité des joints, ils doivent être propres et bien ajustés. On nettoie la grille arrière, souvent oubliée, et on ne colle pas l’appareil au mur pour laisser l’air circuler. Et surtout on ne le place pas à côté du four ou d’une autre source de chaleur.

Trucs en plus
On attend que les aliments refroidissent avant de les mettre au réfrigérateur ou au congélateur.

On optimise la cuisson : -7% de la consommation d’énergie

User et abuser des couvercles pour faire chauffer de l’eau ou cuire un plat, c’est 4 fois moins d’énergie dépensée ! La cocotte-minute raccourcit aussi nettement les temps de mijotage. On choisit la taille de la plaque en fonction de la casserole, et pour juste réchauffer un plat déjà cuit, le micro-ondes, plus rapide, consomme beaucoup moins qu’un four classique.

Trucs en plus
On profite de la position «chaleur tournante» de son four pour cuire plusieurs préparations en même temps, et comme les plaques, on éteint 10 minutes avant la fin du temps de cuisson pour profiter, sans consommer d’énergie, de la chaleur résiduelle.

Les astuces pour un lavage économe en énergie : on zappe le prélavage et on réduit la température

Pour le lave-vaisselle, nettoyer le filtre régulièrement et essuyer restes et miettes suffit amplement. On choisit un programme éco même s’il est long, plutôt qu’intensif et court.

Trucs en plus
À condition qu’il soit en pleine charge et mode éco, il est plus économique de faire tourner sa machine que de laver sa vaisselle à la main. (moindre production d’eau chaude).

Même chose pour le lave-linge : on sélectionne la température la plus basse possible. Entre 30° et 60°c, la consommation varie du simple au double et du simple au triple entre 30°à 90°C Un étendoir à l’intérieur et un fil à linge extérieur sont évidemment nettement préférables au très énergivore sèche-linge.

La hifi et le numérique : on minimise la consommation électrique des appareils

On rassemble les postes en veille sur des multiprises avec interrupteur et on les éteint la nuit. Pour info, une box allumée 24h sur 24H consomme autant qu’un lave-linge à l’année. Et on fait la guerre aux chargeurs branchés en permanence…

Trucs en plus
Grâce à des multiprises à interrupteur, son traque et débranche les veilles cachées. Car même en position OFF les appareils programmables type machines à pain, cafetières, chargeurs de téléphone, consomment encore de l’électricité.