L’économiste Alain Grandjean succède à Audrey Pulvar à la présidence de la FNH

Publié le 31 janvier 2019
Nicolas Hulot est nommé président d’honneur, la FNH reprend son nom et redevient la Fondation Nicolas Hulot.

Près de 6 mois après le départ de Nicolas Hulot du gouvernement, le Conseil d’administration du 30 janvier a validé la mise en place d’une nouvelle gouvernance à la tête de la FNH : 

  • Audrey Pulvar démissionne de la présidence, 
  • l’économiste Alain Grandjean lui succède 
  • Nicolas Hulot, administrateur à vie de l’ONG qu’il a créée il y a 29 ans, devient Président d’honneur. 

Forte de son engagement, Audrey Pulvar restera cependant, comme elle le faisait précédemment, un relai et un soutien des actions de la Fondation.

Cette nouvelle gouvernance inscrit le tandem économie et écologie, déjà au cœur de la mission de la Fondation jusque dans la gouvernance de la FNH. 

Elle signifie également la proximité de Nicolas Hulot avec l’ONG qu’il a créée il y a près de 30 ans, avec laquelle il partage depuis toujours une vision et des valeurs.  Tout en permettant au  fondateur de s’associer de nouveau à ses engagements en faveur de la transition écologique et solidaire

Nicolas Hulot : « je veux être un trait d’union »

Je remercie sincèrement Audrey Pulvar d’avoir été présente et particulièrement mobilisée et engagée sans relâche au côté de la Fondation durant près de 18 mois. Elle a toute ma sympathie et ma reconnaissance. Ce retour à la Fondation s’inscrit comme une suite logique. J’ai et j’aurai toujours une grande proximité avec l’ONG que j’ai créée il y près de 30 ans. Cette nouvelle page, je souhaite aujourd’hui la vivre comme président d’honneur, laissant une présidence plus opérationnelle à un compagnon de route de longue date, Alain Grandjean. Il a toutes les qualités pour être le président de la FNH, qui a déjà beaucoup apporté à la transition écologique et qui a plus que jamais un rôle essentiel à jouer. Pour ma part, avec la Fondation, je m’efforcerais plus que jamais d’être au côté de ceux qui font émerger les solutions pour combiner le court terme et le long terme. J’essaierai, autant que possible, de valoriser les initiatives citoyennes pour qu’elles inspirent l’action politique. Enfin, avec la Fondation, comme depuis son origine, nous essayerons plus encore d’aider la créativité et les actions de solidarité. Dans ce monde qui se fragmente, je veux modestement essayer d’être un trait d’union

Présidence d’Audrey Pulvar : La FNH salue son action et son dévouement

Durant près de 2 ans, Audrey Pulvar a mis toute son énergie et sa motivation au service de la vision transversale de la FNH, liant les défis écologiques, économiques et sociaux. Pour Cécile Ostria, directrice générale de la FNH : « Nous lui devons beaucoup. Audrey s’est pleinement investie, intégrant toute la diversité de nos missions et la complexité des dossiers que nous suivons. Sa présence à nos côtés a été fondamentale pour continuer à porter notre vision et nos enjeux auprès d’un large public, de manière totalement indépendante ».

Audrey Pulvar a pris activement part aux activités de lobbying d’intérêt général de la FNH, la représentant par exemple aux Etats généraux de l’Alimentation, aux Assises de la Mobilité, dans de nombreuses réunions de travail, conférences et événements. Sur le terrain, elle s’est particulièrement mobilisée pour promouvoir la démarche Mon Restau Responsable partout en France ou encore le bénévolat nature à travers la plateforme J’agis pour la Nature. Au jour le jour, elle s’est faite la porte-parole des programmes et des propositions de la FNH.

Pour Audrey Pulvar : « Ces 18 mois passés à la tête de la FNH resteront une expérience unique et très enrichissante. Je tiens particulièrement à remercier les équipes, ainsi que les experts du Conseil scientifique qui m’ont tant apporté. Mon engagement dans la transition écologique reste intact et je resterai proche de la FNH. »

Qui est Alain Grandjean, le nouveau président de la FNH ?

Economiste de renom, membre du Haut Conseil pour le climat, Alain Grandjean a contribué à de nombreux travaux en faveur de la transition écologique qui font références. Il est aussi un compagnon de route de longue date de la FNH. Dès 2006, il contribue au Pacte écologique et intègre le Conseil scientifique de la Fondation. Alain Grandjean prend aujourd’hui la présidence de la Fondation ainsi que celle de son Conseil Scientifique jusqu’alors occupée par le philosophe Dominique Bourg. La FNH se réjouit de ce nouvel engagement à ses côtés. 

Pour Cécile Ostria, directrice générale de la FNH : « L’arrivée d’Alain Grandjean est un atout pour la Fondation. Il nous fera bénéficier de son expertise reconnue et respectée et de ses multiples expériences tant dans le milieu de l’entreprise qu’en matière de politiques publiques. »

Alain Grandjean sera épaulé dans sa tâche par Cécile Ostria, Directrice générale de la FNH depuis plus de 15 ans, qui en conserve le pilotage opérationnel.