Penser la transition

Les étapes clés d’une rénovation énergétique réussie

Publié le 29 mai 2018
Vous désirez rénover votre logement pour faire des économies d'énergie et améliorer votre confort à domicile ? Mais vous ne savez pas par où commencer ? Quels travaux réaliser en premier ? Voici ce qu’il faut savoir pour bien préparer votre projet.

1. Déterminer quels travaux réaliser en premier

Dans un projet de rénovation, pas de précipitation. Tournez-vous d'abord vers des professionnels pour savoir quels travaux sont les plus adaptés à vos capacités financières. Vous pouvez aussi réaliser un audit énergétique qui vous renseignera sur les performances thermiques de votre logement, pour en connaître les forces et faiblesses. Il indique : la performance de l'enveloppe, la qualité de l'air, les performances du chauffage, l'étanchéité, les matériaux, la thermographie, les mesures de votre logement.  

Pour les économies d'énergie, préférez une rénovation globale si vous en avez les moyens. Sinon, vous pouvez faire des travaux par étape (isolation de la toiture, pose de fenêtres performantes, changement de chaudière, etc.). 

Attention, il faut respecter une trajectoire de travaux. En effet, cela n’aurait pas de sens de changer le chauffage d’un logement qui reste une passoire thermique.

Isolez d’abord l'enveloppe et améliorez la ventilation

Agissez d'abord sur l’enveloppe, c’est-à-dire l’isolation et l’étanchéité à l’air de la maison. Le but est d'empêcher l'air froid d'entrer, et l'air chaud de sortir. Une isolation efficace passe par un traitement de la toiture, des murs, du sol et de toutes les ouvertures et fenêtres. Elle doit être couplée avec un dispositif de ventilation, qui renouvelle l'air dans la maison en permanence. 

L’isolation thermique par l’extérieur est la méthode la plus souvent employée. Les matériaux biosourcés se développent (laine de bois, chanvre, liège, ouate de cellulose, etc.).

Puis, changez le chauffage

Après l'isolation de l'enveloppe et l'installation d'un dispositif de ventilation, optez pour un chauffage plus économe en énergie.

Et pour être au top, produisez des énergies renouvelables !

Enfin, vous pouvez aller jusqu’à produire votre propre énergie renouvelable et/ou la réinjecter dans le réseau. Le solaire thermique vous permet de répondre jusqu’à 40% de vos besoins de chauffage. Le solaire photovoltaïque peut fournir vos besoins en électricité la journée, et vous rapporter des revenus complémentaires lorsque vous réinjectez l’électricité sur le réseau. Les investissements solaires sont généralement rentabilisés en une dizaine d’années.

Toit

2. Choisissez bien vos artisans

Choisir ses artisans, ce n’est pas toujours simple. Prenez le temps de contacter les professionnels ayant une véritable connaissance de l’amélioration énergétique des habitations. Demandez plusieurs devis. Le label “RGE” (Reconnu Garant de l'Environnement) est le label officiel des professionnels de la rénovation énergétique, nécessaire pour toucher la plupart des aides. 

En cas de rénovation globale, entourez-vous d'un professionnel pouvant offrir une réflexion globale sur les travaux à mener. Architecte ou bureau d'étude, ce chef d’orchestre pilotera les travaux et articulera les différents chantiers de la rénovation.

3. Montez votre dossier de financement

Tous les ménages sont éligibles à des aides financières, qui peuvent financer jusqu'à 80% du coût des travaux. Mais attention, pour être éligibles aux aides, vous devez faire un bouquet de travaux.

Lire notre article dédiée ici.