Penser la transition

Prime à la conversion automobile 2019 : comment ça marche ?

Publié le 11 janvier 2019
Créée en 2015 pour lutter contre la pollution de l’air et le changement climatique, la prime à la conversion évolue. Quels sont les nouveautés 2019 ? Quelles sont conditions pour en bénéficier et les montants à la clé ? Petit décryptage…

Le principe de la prime à la conversion reste inchangé

Les ménages qui mettent au rebus une voiture essence immatriculée avant 1997, ou une voiture diesel immatriculée avant 2001 (et maintenant 2006 pour les personnes non-imposables) bénéficient d’une prime pour acheter un nouveau véhicule : voiture, deux-roues motorisé ou camionnette. Le montant de la prime varie en fonction du niveau de revenu (imposable ou non) et du type de véhicule acheté.

Nouveauté 2019 : une prime à la conversion qui varie de 1000 à 5000 euros suivant plusieurs critères

Prime à la conversion

En 2019, la prime à la conversion est doublée pour les 20% des ménages les plus modestes (ayant un revenu de référence inférieur à 6300 euros pour une personne), ainsi que pour les ménages non imposables dits « gros rouleurs » qui parcourent à partir de 60 km par jour pour les trajets domiciles travail aller-retour.

D’autre part, la prime va varier de 1000 à 5000 euros suivant différents cas de figure :

  • Achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf : imposable ou non, le montant de la prime est le même pour tout le monde : 2500 euros.
  • Achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable d’occasion :
    • Si vous êtes imposable vous bénéficierez d’une prime de 1000 euros. 
    • Si vous êtes non-imposable, elle est de 2500 euros.
  • Achat d’un GPL ou d’une essence ou diesel Crit’Air 1 ou 2
    • Si vous êtes imposable vous bénéficierez d’une prime de 2000 euros ; 
    • Si vous êtes imposable, vous bénéficierez d’une prime de 1000 euros (hors Crit’air 2).
  • Si votre revenu de référence est inférieur à 6300 euros (par personne) ou si, non imposable, vos trajets quotidiens domicile-travail sont au moins de 60 Km, la prime est doublée : elle atteint alors 5000 euros pour un véhicule neuf ou d’occasion électrique ou hybride et 4000 euros pour un essence.
  • L’achat d’un scooter électrique neuf est soutenu à hauteur de 100 euros pour les personnes imposables et 1100 euros pour les non imposables.

Pour toute info complémentaire et pour tester son éligibilité au dispositif : https://www.primealaconversion.gouv.fr/dboneco/accueil/

LIRE AUSSI NOTRE ARTICLE :

Prime à la conversion automobile 2019 : une mesure peu écologique aux impacts sociaux discutables