Penser la transition

Quelle leçon tirer du « modèle scandinave » pour la transition écologique ?

Publié le 10 février 2016

Alors qu’en France, la poursuite de l’intérêt économique à court terme se fait souvent au détriment de l’environnement, le Danemark et la Suède ont appliqué avec succès des politiques beaucoup plus intégrées. En effet, les mesures environnementales ambitieuses qu’ils ont mises en place ne les empêchent pas de figurer parmi les économies les plus compétitives et les sociétés les plus égalitaires au monde. Par ailleurs, le taux de chômage reste bien inférieur à celui de la France.

énergies renouvelables

Dans ces pays, la lutte contre les inégalités sociales mobilise tout un arsenal de dispositifs publics en partie financés grâce à une « fiscalité verte ». Celle-ci a permis la baisse du coût du travail tout en obtenant des résultats concrets en manière de préservation de l’environnement. En Suède, la mise en place d’une taxe carbone depuis 1991 a démontré son efficacité environnementale : on y relève les plus importantes réductions d’émissions de CO2 au monde. Son énergie primaire est déjà à 67% d’origine renouvelable. Parallèlement, la part du nucléaire dans le mix électrique a fortement diminué, passant de 50% à 38% entre 2006 et 2012. L’efficacité énergétique de leur économie s’est aussi améliorée : entre 1965 et 2014, avec un même kilowattheure d’énergie primaire, la Suède a créé 80% de valeur ajoutée en plus et le Danemark a plus que doublé ce ratio avec 110% de hausse (contre 60% de plus en France). De nombreux autres projets témoignent de la volonté de ces pays d’effectuer une transition vers un modèle durable, que ce soit en matière de gestion des déchets, de recyclage ou de gestion des espaces verts.

La France serait avisée de s’inspirer de cette cohérence et d’adopter des politiques accordant autant d'importance aux questions environnementales et sociales qu'aux préoccupations économiques.

Quelle leçon tirer du « modèle scandinave » pour la transition écologique ?
09/02/2016 - format ZIP - 127.51 kb