En hiver, on plante des arbres !

Publié le 18 décembre 2019
Face à l’urgence climatique et à l’érosion de la biodiversité, il est urgent que chacun fasse sa part pour endiguer les phénomènes qui nous menacent. Les entreprises et les décideurs publics jouent un grand rôle pour limiter la déforestation ou limiter le recours aux ressources naturelles, mais les particuliers peuvent aussi agir à leur échelle. La plantation d’arbres est une solution facile, efficace et aussi ludique ! Les arbres rafraîchissent les milieux en cas de canicule, absorbent le Co2 présent dans l’atmosphère et préviennent le ruissellement des eaux de pluie et donc les risques d’inondations. Vous pouvez planter des arbres vous-mêmes dans votre jardin, mais aussi avec des associations de protection de la nature proches de chez vous, grâce à notre plateforme jagispourlanature.org ! Et en hiver, c’est justement la bonne période.

Planter des arbres : une solution efficace pour l’environnement

Au-delà de leurs capacités de stockage du Co2, les arbres ont un vrai rôle contre l’érosion des sols grâce à leur système racinaire. Les zones urbaines montrent parfaitement en quoi le développement des activités humaines aggrave les phénomènes d’inondations. Mais les zones rurales ne sont pas épargnées par l’imperméabilisation des sols. Les forêts fournissent un couvert végétal naturel qui absorbe, alors que les cultures agricoles retiennent bien moins l’eau de ruissellement. Leurs sols minces, généralement tassés par les machines agricoles conventionnelles, n’offrent qu’une perméabilité réduite. La pluie pénètre ainsi moins bien dans le sol. Quant aux champs plats à l’herbe courte, ils fournissent peu de résistance à l’écoulement des eaux de ruissellement. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS ont même découvert que les plantes ajustent leur statut hydrique et leur croissance en fonction des conditions d'inondation des sols.

Image d'un oiseau bleu perché en haut d'une haie, avec la phrase "ceci est une autoroute"

Il est donc urgent de reboiser nos espaces naturels, notamment par l’intermédiaire de haies. Pourquoi les haies ? Parce qu’en plus de limiter l’érosion des sols, elles participent à l’essor de la biodiversité. Les haies sont l’équivalent d’autoroutes écologiques ; elles sont des réservoirs de nourriture, des abris pour se protéger des prédateurs, des lieux de reproduction et elles peuvent également servir de brise-vent. Une haie agricole bien faite comporte une certaine diversité d’arbres et d’arbustes locaux qui s’organisent entre eux et forment un milieu spécifique avec plusieurs strates : herbacée, arbustive, arborée. Chacun de ces étages abrite des espèces végétales et animales diverses pour former un tout équilibré. En plus, l’Association des Planteurs Volontaires, qui fait partie de notre réseau J’agis pour la nature, estime qu’un kilomètre de haie planté est l’équivalent d’une tonne de Co2 stockée par an. 

Décembre : un moment idéal pour planter

C’est de novembre à la fin mars, quand la végétation est en dormance, que le moment est propice pour planter des arbres à racines nues. A cette saison, le régime des pluies garantit une bonne reprise. A l’inverse, il est fortement déconseillé de planter des arbres en été car la chaleur et la sécheresse représentent un risque très important pour les plantes qui n'ont pas encore développé leur système racinaire. Pour planter en hiver, il faudra toutefois choisir un jour sans gel et sans grand froid pour la plantation.

Par ailleurs, en hiver, la sève s’est retirée dans les racines depuis l’automne, d’où la chute des feuilles. La partie aérienne de la plante entre ainsi en repos végétatif tandis que les racines, elles, continuent à pousser. Planter un arbre en décembre permet donc à son système racinaire de bien s’installer avant les grands froids. Au printemps, l’arbre repartira avec d’autant plus de vigueur que son système racinaire sera bien développé. 

Comment s’y prendre ?

Le faire soi-même dans son jardin est évidemment une solution, mais pour les novices ou les personnes qui veulent le faire en famille, en groupe ou entre ami·e·s de nombreuses associations locales de protection de la biodiversité organisent des chantiers nature encadrés. Grâce à notre plateforme des loisirs nature jagispourlanature.org, il est très facile de localiser autour de chez vous les activités qui auront lieu dans les prochaines semaines. Et si la plantation d’arbres n’est pas à votre goût, il existe bien d’autres projets d’aménagement d’espaces naturels, comme la pose de clôtures, la création de jardins partagés, la restauration de chemins de randonnée, etc. pour participer à protéger la nature !