Retrouvez tous les communiqués et dossiers de presse de la Fondation pour la Nature et l'Homme

CONTACT PRESSE


FILTRER PAR :

02.07.2020

Évolution de l’usage des pesticides : communication partielle et non consolidée de Didier Guillaume


Le 26 juin sur l’antenne de France info, Didier Guillaume annonçait les chiffres de l’évolution des pesticides en France en 2019 en utilisant l’indicateur QSA, mesurant les quantités de substances pesticides vendues. Ces chiffres ont été réitérés mardi 30 juin dans la publication officielle du ministère, sur son site Internet. Dans une lettre adressée ce jeudi 2 juillet au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, nos 3 organisations demandent de mettre à disposition le seul indicateur de référence du plan Ecophyto, validé par l’ensemble des parties-prenantes : le NODU « nombre de doses unités » qui permet demandent de mettre à disposition le seul indicateur de référence du plan Ecophyto, validé par l’ensemble des parties-prenantes : le NODU « nombre de doses unités » qui permet  d’évaluer réellement l’évolution structurelle de l’usage des pesticides en général, et du glyphosate en particulier.  


29.06.2020

Annonces du président de la République en réponse à la Convention Citoyenne pour le climat : Maintenant, la Fondation Nicolas Hulot attend que les intentions se transforment (enfin) en actes !


La Fondation Nicolas Hulot accueille avec intérêt le discours du président de la République qui a dit vouloir mettre en œuvre et sans filtre l’ensemble des mesures des 150 citoyens, à l’exception de trois d’entre elles. La FNH salue cette intention mais sera vigilante dans les prochains mois afin que le Président et le gouvernement appliquent pleinement cette promesse et fassent en sorte que les propositions de la Convention citoyenne pour le climat ne soient ni diluées ni affaiblies.


26.06.2020

Affaire du Siècle : 16 mois plus tard, l’État nie tout en bloc, tandis que deux autres ONG ajoutent des arguments au dossier


Près de seize mois après le début de l’instruction, l’État répond enfin aux arguments déposés contre lui par Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace France et Oxfam France, dans le cadre de l’Affaire du Siècle. Dans son mémoire en défense, composé de 18 pages, l’État rejette les arguments présentés par les organisations co-requérantes et nie en bloc les carences pointées par l’Affaire du Siècle, alors qu’elles avaient été confirmées par le Haut conseil pour le climat. Cette réponse intervient alors que deux autres organisations - la Fondation Abbé Pierre et la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique - versent au Tribunal leurs arguments en appui à l’Affaire du Siècle.


22.06.2020

Pour mieux partager et protéger la terre, 10 organisations demandent une loi foncière en 2021 !


Le week-end dernier, la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC) a voté des mesures pour répondre à l’urgence de la lutte contre l’artificialisation des sols et celle de l’installation des agriculteurs en agroécologie, qui vont dans le sens des promesses de loi foncière faites à de nombreuses reprises par Emmanuel Macron depuis son élection à la présidence de la République. Pourtant, il y a quelques jours à peine, le Ministre de l’agriculture enterrait ce projet, annulant purement et simplement l’idée. Pour nos organisations, le gouvernement se doit aujourd’hui d’écouter les citoyens et de respecter ses engagements en mettant cette loi à l’agenda 2021. Une refonte de notre politique foncière est en effet indispensable et urgente pour revaloriser et dynamiser nos campagnes, installer des paysans nombreux et faciliter la transmission des fermes en agroécologie, préserver le climat et la biodiversité, stopper les accaparements fonciers en France et ailleurs, et tendre vers la souveraineté alimentaire.